Comment faire du vélo en jupe ?

Faire du vélo en robe et en jupe c'est facile

Certainement pas nous ! Si vous aussi vous vous êtes déjà demandé si mettre votre plus jolie robe longue ou votre jupe d’été la plus sympa était une bonne idée à vélo, alors cet article est pour vous !

Il est bien sûr possible de garder le plaisir de pédaler en toute liberté, profiter du soleil, des vacances, de la chaleur et de l’environnement qui vous entoure, tout en faisant du vélo en jupe et nous allons vous expliquer comment dans cet article.

Dans cet article, nous vous donnons 5 astuces infaillibles pour ne plus avoir à choisir entre jupe et vélo et pour vous aider à pédaler en toute sérénité, sans vous soucier de votre tenue.

Alors pourquoi faire du vélo en jupe est-il un sujet qui revient tous les ans, au printemps et l’été, dans nos discussions de femmes qui pratiquons le vélo ?

La question du vélo et de la jupe est un éternel sujet, pour les cyclistes débutantes comme pour celles qui ont l’habitude de faire du vélo. Dans les forums, les groupes Facebook ou entre copines, on se passe astuces lues, testées et approuvées, ou à l’inverse trucs à éviter et mauvaises expériences à ne plus reproduire.

Pourtant, cela ne devrait pas vous empêcher de vous habiller comme vous le souhaitez et de profiter pleinement de votre expérience de cyclisme parce qu’il y a des petits tips et des bonnes pratiques à connaître ! Et nous les avons rassemblées dans cet article qui devrait vous aider à ne plus jamais vous poser la question.

Mais d’abord de quelles préoccupations parle-t-on ? Car oui, faire du vélo en jupe peut soulever certaines inquiétudes :

  • Le risque d'accident : c’est le plus grand inconvénient des jupes et robes mi-longues ou longues. Alors qu’on s’imagine notre robe voler au vent l’été, il y a un vraiment danger à cela : le risque qu’elle se prenne dans les rayons ou qu’elle se coince dans la chaine, dans les freins ou dans la roue. Et là, on peut à la fois dire adieu à son vêtement qui risque d’être fortement déchiré mais on se met surtout en danger. Un tissu qui se coince dans une partie de son vélo peut déclencher l’arrêt net et brutal de son vélo et bien souvent la chute. C’est un vrai point de vigilance à avoir.

  • L' inconfort personnel : qui n’a jamais essayé de pédaler en tenant sa jupe d’une main ou en se levant sur son vélo pour tirer sur son vêtement qui remonte à chaque coup de pédale ? Si vous en avez assez de devoir vous contorsionner à chaque feu rouge pour remettre en place votre jupe, il y a des solutions !

  • Les regards indiscrets, les remarques et le sexisme ordinaire : même si on est à l’aise avec notre jupe qui remonte ou qui se soulève avec le vent, on peut aussi certains jours en avoir assez des remarques et autres regards insistants de la part des autres. Alors on anticipe pour ne pas avoir à s’en soucier ni à se justifier et on opte pour une solution qui nous permettra de ne pas avoir à répondre aux questions ou aux provocations des autres.

Cet article vous donne des astuces pour vous faciliter la vie en jupe à vélo si vous le souhaitez, mais il est essentiel de rappeler nos convictions avec Beyond My Bike : laisser apparaître un sous-vêtement n’est en aucun cas un problème si vous êtes à l’aise avec ça, alors pas de pression, chacune pédale en jupe comme elle le souhaite !

1. Le fait maison ou home-made avec ce qu’on a sous la main pour éviter que votre jupe se prenne dans les rayons :

La technique la plus couramment utilisée consiste tout simplement à utiliser ce que vous avez sous la main.

Vous pouvez utiliser un élastique à cheveux pour maintenir votre jupe en place : rassembler votre jupe devant vous et utilisez l'élastique pour l'attacher et ainsi éviter qu'elle s'envole. Et si vous n’avez même pas un élastique à disposition et que votre jupe est assez longue, alors faites simplement un nœud avec votre jupe longue ou tortillez la puis rentrez la sur elle-même. Cependant, gardez à l'esprit que le tissu risque de se froisser à l'arrivée, donc utilisez cette méthode uniquement avec des jupes qui ne marquent pas facilement, comme celles en matières synthétiques.

Si vous portez une ceinture, vous pouvez également la retrousser et la glisser dedans pour la maintenir en place et éviter qu’elle s’envole lorsque vous pédalez. Si vous y pensez avant le début de votre trajet c'est encore mieux : vous pourrez alors choisir une ceinture qui correspond à votre style et qui convient à votre jupe.

2. La surjupe légère contre la jupe courte qui se soulève :

La surjupe ou sur-jupe, kesako ? C’est un vêtement ingénieux qui vous permet de superposer une jupe par-dessus une autre (ou même par-dessus un pantalon mais ça n'est pas le sujet du jour). Elle est généralement plus longue que les petites jupes d'été et peut être lestée pour éviter qu'elle ne s'envole pas. La sur-jupe s'enfile facilement, généralement comme un tablier, et peut être attachée avec une fermeture éclair ou un lien. Une fois arrivées à destination, vous l'enlevez en un claquement de zip et vous la rangez avec le reste de vos affaires dans votre sac ou votre sacoche. Vous pouvez même trouver des modèles imperméables ou en polaire pour les journées d'hiver.

 

Pour voir à quoi cela ressemble vous pouvez découvrir les surjupes printemps/été de Cityrideuz, une marque spécialement conçue par des femmes pour les femmes mobiles et dont les surjupes sont l’un des produits phares. Leurs designs sont modernes et élégants et leurs surjupes sont très bien pensées, pleines de fonctionnalités parfaites pour le vélo.

 

3. La pince à jupe pour jupes longues ou courtes, pour éviter qu’elles se prennent dans la roue arrière ou qu’elles se soulèvent :

La pince à jupe, c’est le petit gadget ultra bien pensé et qu’il faut toujours avoir dans sa sacoche de cycliste quand on est une femme ! C’ est un accessoire pratique pour éviter que votre jupe ne se prenne dans la chaîne, les rayons ou les freins. Elle se fixe habituellement sur le vélo, soit sur la selle, soit sur le cadre en fonction du modèle, et vous permet d'y accrocher votre jupe.

Son rôle est double : à la fois garder votre jupe plaquée vers le bas pour ne pas qu'elle se soulève vers le haut, et en même temps la garder aussi vers l'avant pour ne pas qu'elle s'envole vers l'arrière. La pince à jupe fonctionne aussi bien avec des jupes courtes ou mi-longue qu'avec des jupes longues. Dans ce cas, il vous faudra replier le bas de votre jupe longue vers l'intérieur et venir pincer ensuite pour créer une sorte de jupe-culotte !

C'est l'accessoire qui a tout pour plaire, parfait cadeau à se faire ou à offrir à une maman, sœur, cousine ou copine qui fait du vélo et à retrouver dans notre liste des 30 idées cadeaux pour une femme cycliste !

Différents modèles de pinces à jupe sont aujourd’hui disponibles sur le marché mais si vous êtes bricoleuses et que vous aimez le Do It Yourself vous pouvez fabriquer votre propre pince à jupe en utilisant des pinces à linge ou des pinces "alimentaires". Assurez-vous de trouver la méthode qui convient le mieux à vos besoins.

Parmi les principales pinces à jupes disponibles en magasin ou en ligne, on vous recommande :

 
  • L’attache-jupette de Suzon & Suzette : créé en 2022, l’attache-jupette se fixe par un élastique autour de la tige du selle. On vient ensuite pincer sa jupe au bout d’un tissu élastique de quelques centimètres. Une belle combinaison d’un accessoire pratique et au look très coloré grâce à la déclinaison de 8 coloris disponibles.

  • Le Poupoupidou : ingénieux et au nom très sympa, le Poupoupidou a été le précurseur. Cette pince se fixe grâce à un aimant directement sur la tige de selle et permet de maintenir sa jupe pour ne pas qu’elle s’envole. Elle est plutôt adaptée au pédalage tranquille.
 

4. Le shorty ou le petit short à porter sous sa jupe :

Porter un shorty, un petit short ou un cycliste sous votre jupe est une excellente solution pour éviter les soucis et les inquiétudes liés à la jupe qui se soulève. Ce vêtement vous permettra de garder vos sous-vêtements à l'abri des regards et de vous déplacer à vélo sans vous en soucier si cela vous met mal à l’aise. Et en bonus, le short léger sous la jupe pourra apporter une solution au problème des cuisses qui frottent lorsqu’on pédale et qui peut créer irritations ou brulures à la longue, notamment à cause de la transpiration.

Avez-vous même déjà entendu parler du "skort"? Ce nom surprenant vient du mix de l’anglais skirt qui signifie jupe et short pour … bah… short ! Il s’agit donc comme son nom l’indique d’un vêtement hybride, à la croisée entre la jupe et le short. Le "skort" vous offre le look féminin de la jupe tout en vous assurant le confort d'un short. De nombreux modèles au design sympa sont disponibles et certains peuvent même être portés dans un environnement professionnel.

Et si vous portez une jupe plus longue, le short peut également servir à empêcher votre robe de se prendre dans les rayons ou les freins. Pour cela remonter votre jupe et venez la coincer au niveau de l'élastique de votre short.

5. Le pare-jupe pour empêcher ses vêtements longs de se prendre dans la roue arrière :

Enfin, certains vélos de type hollandais sont équipés d'un pare-jupe, ou protège-robe, une protection fixée sur le garde-boue arrière. Cet équipement ingénieux permet d'éviter que vos vêtements longs ne se prennent dans la roue, tout en réduisant les frottements entre vos vêtements et la roue.

Non seulement cela vous préserve des situations dangereuses où votre jupe risquerait de se prendre dans les rayons ou le frein, mais cela évite également les éventuelles salissures causées par le contact avec la roue. Le pare-jupe constitue donc une solution pratique pour garantir un trajet en toute tranquillité et garder vos vêtements impeccables. Nous vous conseillons d'ailleurs d'aller jeter un œil à nos conseils complémentaires pour rouler en sécurité à vélo. 

Le pare-jupe est de plus en plus souvent déjà intégré sur des vélos de ville. Si ce n’est pas le cas sur le votre, vous pouvez également en acheter et ajouter un sur la plupart des vélos, rendez-vous pour cela dans n'importe quel magasin de vélo ou même en ligne si vous souhaitez l'installer vous-même.

Pour ne plus choisir entre vélo ou jupe !

En conclusion, faire du vélo en jupe ne devrait pas être une source de préoccupation. Grâce à ces astuces simples, vous pouvez pédaler en toute élégance et en tout confort. Que vous choisissiez le home-made avec un élastique, l'utilisation d'une ceinture, la surjupe légère, la pince à jupe, le shorty ou le pare-jupe, il existe des solutions adaptées à chaque préférence. Ne laissez pas votre tenue vestimentaire limiter vos possibilités de profiter pleinement de vos balades à vélo. Alors, enfilez votre jupe préférée, montez sur votre vélo et partez à l'aventure en toute confiance !

Et pour vous équiper en jupes de vélo, surjupes et pinces, retrouvez notre sélection sur la boutique en ligne Beyond My Bike. 

Amusez-vous bien et faites du vélo en toute liberté !

Cet article vous a été présenté par Ophélie, fondatrice de Beyond My Bike. Pour plus d'articles instructifs sur le vélo et pour rejoindre notre communauté de femmes qui pratiquent le vélo, suivez-nous aussi sur Instagram.